Transport : le phénomène demi-terrain en mode sur la ligne bon-marché – 24 Novembre à Kinshasa

4 mai 2019 0 Par Chronikactu Médias

A Kinshasa, le phénomène demi-terrain est devenu une denrée abusive chez les chauffeurs de taxi. Nous constatons sur le tronçon Bon-marché – avenue de la libération ex 24 Novembre une augmentation du prix du transport en commun. Pour effectuer le trajet allant de la commune de Barumbu (Bon-marché) jusqu’au terminus habituel, rond-point Mandela, il faut maintenant payer pour deux courses soit 1000 Franc Congolais au lieu de 500 Franc congolais comme d’habitude.

En s’interrogeant sur ce sujet, un conducteur nous a aidé à identifier des vraies raisons d’apparition de ce phénomène.

« Ce phénomène se justifie du fait que la route Kabambare se trouve dans un mauvais état actuellement. parmi les raisons je cite aussi la hausse du prix de carburant et les tracasseries des policiers de roulage installés précisément sur le croisement Mont des arts – avenue de la Libération ». Renseigne Glodi Ntelo, un des taximan de la dite ligne.

« Nous faisons souvent de demi-terrain pendant des heures de pointe, précisément de 6 heure à 8 heure, de 12 heure à 14 heure et 17 heure pendant que les élevés et les étudiant se précipitent pour le transport. Pendant la journée il nous arrive aussi de laps temps, le moment où il n’y a vraiment pas beaucoup de clients. Ce pourquoi nous profitons pendant les heures de point » renchérie-t-il ?

Ces derniers jours, les conducteurs qui exploitent ce tronçon sont aussi obligé de contourner soit par la route Kabinda ou Croix-Rouge pour déboucher vers le rond-point des huileries. Et cela c’est suite à des travaux de réhabilitation qui s’exécutent sur la route Kabambare au niveau de l’avenue Luambo Makiadi ex Bokasa par l’Office de Voirie et Drainage.

Christian Nsimba CNL

Partager