Monde: l’incendie de l’Amazonie, la terre en danger!

23 août 2019 0 Par Chronikactu Médias

Depuis le début de cette année,des feux gigantesques dévastent des vastes surfaces de forêt en Amérique du sud, le nombre de départ de feux est de 83% cette année au Brésil une hausse par rapport à l’année passée.

D’une part ces incendies entraînent un dégagement immédiat très important de dioxyde de carbone(CO2). Ce sont de centaines ou voire même des milliers d’hectares d’arbres qui ont brûlé ces dernières semaines.

Selon certains chercheurs , une tonne d’arbre qui part en fumée, et ce sont aussitôt deux tonnes de CO2 qui s’évaporent. Du coup, 100 hectares de forêt amazonienne qui brûlent, cela entraîne au minimum 15 000 tonnes rejetées dans l’atmosphère.

CAUSE DES INCENDIES

Une étude scientifique parue dans la revue nature, le 29 juillet dernier, résulte que les forêts tropicales étaient devenues neutres en omission de carbone. Donc à cause de la déforestation et des températures de plus en plus élevées année après année, les arbres ne sont plus en mesure de capter autant de CO2 qu’autrefois.

CONSÉQUENCE

Selon Jean-Pierre Wigneron, l’un des chercheurs et participant à l’étude parue dans nature: ” La situation pourrait encore s’aggraver à cause de ces incendies”
Il poursuit dans le même ordre d’idée,
“On a très peur que non seulement ces forêts ne jouent plus leur rôle de puits de carbone , mais qu’en plus elles émettent du CO2 et que ça accentue l’effet de serre” a t-il alerté.

Sans compter tous les autres effets liés à la pollution. Car ces incendies génèrent aussi beaucoup de dioxyde d’azote et d’autres gaz dans l’air. De quoi impacter la santé des habitants, jusqu’à ceux des grandes villes amazoniennes, car les fumées ne s’arrêtent pas aux forêts et recouvrent aussi plusieurs zones urbaines.

Ces dévastations qui pourraient causer du tord dans la vie des habitants de la planète terre car l’Amazonie est considérée comme le poumon de la terre, quoi donc suscite l’intérêt de tous les pays et surtout les décideurs du monde pour arrêter ce fléau tragique

Abraham Malembe

Partager