TNT mythe ou réalité à Kinshasa?

TNT mythe ou réalité à Kinshasa?

Sous l’impulsion de l’union internationale de la télécommunication (IUT), les pays africains s’étaient engagés en 2006 à éteindre d’une manière définitive leur signal analogique et se doter de celui du numérique terrestre.

seul cinq pays en Afrique ont tenu l’engagement jusqu’au bout. En RDC cette technologie demeure utopique, en dépit de la création d’une structure intergouvernementale (CNM/TNT) pour assurer la gestion du basculement de la Télévision Analogique Terrestre vers la Télévision Numérique Terrestre.

La Télévision Numérique Terrestre, TNT en sigle, est un nouveau mode de diffusion audiovisuel terrestre sous format numérique dans lequel les signaux audiovisuels sont diffusés dans les téléviseurs à haute définition dans les formats informatiques.

La diffusion qui se faisait en analogie se fera désormais en numérique, avec comme conséquence la netteté d’image à la réception par la population ainsi que d’autres services liés à la télécommunication. L’accord de Genève a consacré deux phases de migration de la télévision analogique vers la télévision numérique. La première phase concerne la bande UHF tandis que la deuxième phase concerne la bande VHF. La date butoir de l’extinction de l’analogique pour la première phase (UHF) est fixée pour le 17 juin 2015 et le 17 juin 2020 pour la deuxième phase (VHF).

Pour les ménages disposant des téléviseurs analogiques ils  devront se préparer en conséquence en constituant des économies pour s’équiper d’une antenne râteau sur le toit et d’un petit boîtier décodeur adaptateur ou convertisseur .

Béni MBWINI

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils