Sony Kafuta accuse les conseillers du Chef de l’État d’être derrière sa suspension

Sony Kafuta accuse les conseillers du Chef de l’État d’être derrière sa suspension

Suspendu en tant Représentant légal des Eglises de Réveil du Congo (ERC), Sony Kafuta accuse les conseillers du Chef de l’État et les confessions religieuses d’être derrière sa suspension. Il s’est confié ce 25 août à chronikactu.net

“La main noire a été les confessions religieuses et les conseillers du Chef de l’Etat. Ils ont fait la même choses avec l’église kimbanguiste, la COMICO, l’Eglise orthodoxe, l’armée du salut. Et la pression continue pour intimider les confessions religieuses. L’objectif est de changer la composition de ceux qui vont siéger et voter si possible le Président de la CENI”, a déclaré le Responsable de l’Eglise armée du salut.

A lui d’ajouter

” le Responsable intellectuel de sa suspension est (serait) le Pasteur Albert Kankienza, mon prédécesseur”. Il poursuit en disant que ce dernier s’est réuni avec le Pasteur Jean-Bosco Kindomba qui est même le convocateur de la réunion. Pour lui, le Pasteur Baolimo Mapasa, Mgr Moïse Tshibumbu qui est le Secrétaire de l’ERC déchu, le Pasteur Kapafule Kajamar, l’évêque principal et quelques coordinateurs de communes ecclésiales ont également participé à “cette messe noire”.

Il convient de rappeler que le Pasteur Sony Kafuta est suspendu à “titre conservatoire” depuis le 24 août dernier en tant représentant légal de l’ERC. Il est suspendu par les membres de l’ERC pour violation grave du statut et règlement d’ordre intérieur de cette institution religieuse.

Christian Lotendo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils