SACAC, une nouvelle ASBL dans le secteur culturel

SACAC, une nouvelle ASBL dans le secteur culturel

Plusieurs journalistes ont pris part à la conférence de presse tenue ce samedi 18 janvier 2020 au musé national, par la Société des Amis de la Culture et de l’Art Congolais, SACAC en sigle,annonçant la sortie officielle de ladite société le mardi 22 janvier 2020 prochain au même lieu.

Prenant la parole la coordinatrice générale de SACAC, Madame Marie-José Kazadi Yamba a fait savoir que la Sacac est une structure citoyenne et Indépendante qui a pour mission d’être le cercle de réflexion, un support d’impulsion et un outil d’exportation à la passion de la culture congolaise.

Cette nouvelle société comme membre de la Société civile à travers son concept “Kasala”(une poème lyrique où vante les mérites de quelqu’un en Tshiluba) vient apporter la contribution pour revitaliser le domaine de la culture et des arts sur base de partenaires publics et privé.

Car à travers ce concept, la Sacac représente le loge de la culture congolaise dans toute sa diversité, l’éveille de la conscience congolaise car chaque société qui ne se lève pas grâce à sa culture s’abaisse en dessous de la condition humaine.

La culture est une colonne vertébrale qui unit, fait savoir Mme Yamba Kazadi Marie-Josée.

“La RDC souffre à l’heure actuelle dans sa chair et surtout dans son âme, c’est à notre intelligence qui doit se forger grâce au secteur culturel pour éviter la crise qui endeuille notre société, tout devrait partir avec la culture qui est la colonne vertébrale qui unit et permet à la société de se tenir debout” a t-elle dit avant d’ajouter

“Ce secteur est délaissé, abandonné, depuis des lustres, maintenant il est temps”

La Sacac poursuit comme objectif de:

-Contribuer à la création d’une chaire UNESCO”culture, intelligence économique et développement dans au moins une de nos universités”

-Obtenir de l’Etat congolais la reconnaissance du statut de l’artiste, le principe d’une journée nationale de la culture et arts, la création d’une cité de la culture et des arts du Congo
-Sensibiliser les décideurs à la nécessité pour le pays, de se doter d’une “TSF FORCE” culturelle comme Sacac.
– Désigner et/ou nommer chaque année un “Ambassadeur de la culture congolaise “.

A toute personne physique ou morale qui est prêt à faire route ensemble avec la Sacac les portes sont grandement ouvertes à leurs adhésions pour contribuer au développement de la culture et Arts congolaise.
Car la SACAC a pour credo “Travailler pour le rayonnement de la culture et des Arts est une vocation sacrée”.

Célestin Zeula

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils