Réouverture des églises : Le pasteur Sony Kafuta dit non au contrôle de la police dans les églises

Réouverture des églises :  Le pasteur Sony Kafuta dit non au contrôle de la police dans les églises

Le patron des églises de réveil a exprimé son mécontentement, à propos du contrôle de la police dans les églises pour la vérification de l’application stricte des gestes barrières, annoncé par le gouverneur Gentiny Ngobila, mardi 11 août 2020, sur les antennes de la radio Top Congo FM.

“L’église, c’est le lieu de la conscience et de la spiritualité. Nous n’avons pas besoin de la police pour prier”, a-t-il déclaré avant de s’interroger
“On ne désinfecte pas les bus, bars, boîtes de nuit pourquoi ? “.

Sony Kafuta craint les désordres, “Il y aura toujours des accrochages. Nous ne pouvons pas permettre que les hommes de Dieu se mettent à se tirailler avec la police”, poursuit-il avant de rassurer que “Nous sommes des responsables. Nos pasteurs ont eu des séminaires et des ateliers. Nous sommes membres de l’équipe de riposte. Ils sont très bien préparés pour respecter les gestes barrières et sensibiliser la population.”.

Le porte-parole du gouvernement provincial de la ville de Kinshasa, Charles Mbuta Muntu a quant à lui précisé que “La police passera lorsqu’il y a dénonciation afin de rappeler les gens à l’ordre et pour faire payer les amendes”.

Et de poursuivre, “Il faut protéger les vies humaines”.

Pour rappel, le gouverneur de la ville/province de Kinshasa a publié un communiqué reprenant les mesures à respecter pour lors la réouverture des églises.

Selon ce communiqué publié, lundi 10 août, les éléments de la police nationale passeront de temps en temps, pour la vérification de l’application de ces mesures, prises dans le but de lutter contre la propagation du coronavirus.

John Mpongo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils