RDC/Tourisme: Célébration de la journée internationale des guides touristiques par l’ONT

RDC/Tourisme: Célébration de la journée internationale des guides touristiques par l’ONT

L’office national du tourisme a organisé un atelier à l’occasion de la journée internationale des guides touristiques, le vendredi 21 février au cercle gourmand à Kinshasa, sous le haut patronage du ministre du tourisme, Yves Bunkulu, pour échanger et lever des options qui s’imposent en vue de formaliser cette profession, en réunissant toutes les parties prenantes du secteur public et privé autour du thème : Guide touristique, un métier au service de tous.

Plusieurs autorités ont pris part à ce rendez-vous. Le ministre du tourisme Yves BUNKULU ZOLA a été représenté par Ali KAPAYA secrétaire général du tourisme, à la suite de son déplacement à Abidjan en Cote d’Ivoire pour participer au forum de l’organisation mondiale du tourisme sur les investissements touristiques en Afrique afin de faire de secteur du tourisme une priorité pour les congolais.

Ministre Yves BUNKULU au premier forum mondial sur l’investissement touristique en Afrique à Abidjan

“Chaque le 21 février effectivement on célèbre cette journée internationale des guides touristiques. Pour cette année, l’ONT a pris l’initiative d’organiser cet atelier, justement pour expliquer l’importance d’un guide dans les activités du tourisme. l’ONT veut qu’à cette occasion qu’on puisse dire, informer à la population sur l’importance des guides touristiques dans ses activités.”

A souligné le représentant du ministre.

Et parmi les intervenants : Monsieur Benjamin KYUNGU a développé le point de l’importance du guide touristique dans le secteur du tourisme.
Suivi de trois guides des différentes catégories qui ont partagé leurs expériences. Ensuite l’économiste stratège Al KITENGE abordant le sous thème Promotion du métier de guide touristique comme facteur de création d’emploi.
Et enfin, Guides touristiques : loi, réglementation et exigences pour l’exercice du métier par le secrétaire général du tourisme.

Le professeur Jean-Claude Mashini de l’université pédagogique nationale, participant à l’atelier n’est pas resté indifférent quant à l’activité d’un guide touristique, il a levé certaines options de solutions pour ce métier :


” Il nous faudrait structurer le service, d’abord commencer par recenser non pas des guides touristiques, mais ses activités qui nous sont censées encadrer. C’est ce que j’ai appelé l’opération de veille touristique, monitoring touristique. La deuxième étape, nous dégagerons pour Kinshasa ou la RDC des circuits touristiques intégrés par axe touristique. Et enfin la troisième phase pour accompagner le guide a être aux prises avec le milieu qu’il est censé encadrer pour les touristes, les former aux différentes techniques de toponymie, topographie, de topologie des lieux pour en faire des guides capable d’animer ce secteur.”

A-t-il déclaré.

L’atelier s’est clôturé par l’hymne national, suivi d’un buffet.

Quelques missions de l’Office national du tourisme est de mettre en œuvre la politique du gouvernement en matière du tourisme, valoriser le potentiel touristique de la République Démocratique du Congo et contribuer au budget de son état ainsi qu’au développement durable.

Samuel Ndolo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils