RDC: À quand le changement de mentalité?

RDC: À quand le changement de mentalité?

Les fils et filles de la plus belle femme du village planètaire pensent que le changement est une personne extraodinaire qui viendra un bon matin frapper à leur porte et leur apporter tout ce dont ils ont besoin.

Souvent conduit par la naïveté, le congolais crois qu’il lui suffit de choisir un Président par le biais des urnes pour qu’il y ait changement automatique.

Alors qu’après avoir désigné un Dirigeant à la tête du pays, il faut l’accompagner afin de mettre en œuvre son plan d’action.

Comment y parvenir?

Lorsqu’un citoyen se reveille le matin sans ballayer sa propre parcelle, jette ses déchets en plein macadam et qu’il attend un appel *Kin-Bopeto* pour s’engager à curer les caniveaux dans le quartier, cela est un signe d’anomalie comportementale.

Du côté des commerçants c’est de l’anarchie ! Ils augmentent les prix de vente sur le marché comme bon leur semble. Indifférents aux reproches, ils s’appuient sur un adage populaire “yo nde mutu okobongisa mboka oyo”.

Les agents de l’Etat mal rémunérés cèdent facilement à la corruption. D’ailleurs l’escroquerie fait parti du jeu parce que tout le monde cherche ” le madesu ya bana”.

Où va la jeunesse?

Lorsqu’elle se croit vivre au taux du jour, le peu qu’elle gagne, elle le dépense dans de bars et boites de nuit.

Emportée par la sale musique, la prostitution et l’acoolisme, elle oublie le necéssaire et reste sans initiatives.

Qui aide qui?

Une seule journée de Salongo, les citoyens s’arrangent de se présenter juste après les heures prévus pour les travaux.

Villes sans poubelle, les caniveaux servent des refiges, même après avoir été curer, les dechets restent juste à coté, il suffit d’une seule pluie pour que tout redevienne comme avant.

Le peuple est contre ses propres dirigéants, il s’oppose à toute ordre sans saction sevère: interdiction de rouler au sens contraire, les chauffeurs s’entêtent même après la mort de l’un de leurs.

Le vol se produit dans un milieu public, tout le monde regarde sans rien dire, parfois il y a des paparazzi volontaires qui filment la scène pout faire du buzz sur les réseaux sociaux.

Le regard est tourné vers la Coordination pour le Changement de Mentalité(CCL) qui a pour objectifs d’assurer la prévention, la sensibilisation et lutter contre toutes sortes d’anti-valeurs.

Judith Kadie

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils