Louis France Kuzekisa,la jeunesse pour le développement durable de la RDC

29 août 2019 0 Par Chronikactu Médias

L’initiateur de la nouvelle structure des jeunes, nommée “Jeunes Élites du Bandundu“, Louis France Kuzekisa, confirme sa candidature à la mairie de la ville de Kikwit dans la province de Kwilu pour les élections urbaines prochaines comme prévoit le calendrier électoral de la Ceni.

Au cours d’un entretien avec notre reporteur, le jeune Louis France dit ne pas avoir une crainte pour sa candidature,

” Les élections sont organisées sur base d’un calendrier électoral, et quand vous l’interrogez vous vous rendrez compte que la loi a prévu des échéances électorales[…] Mais il va être déséquilibré que les unes se tiennent et les autres non. Ça va être une violation de la loi électorale qui a pour fondement juridique la constitution de la République. Par voie de conséquence je n’ai pas de crainte , je vais déposer ma candidature comme tout congolais qui jouit de tous les droits reconnus mais aussi on doit reconnaître en moi le droit de déposer la candidature”.

À la même occasion le représentant des jeunes du grand Bandundu exprime ses motivations,

” Ma motivation est du fait que notre province est jalonnée dans une pauvreté pendant 3 ou 4 décennies alors qu’elle a mis des valeurs dans la société congolaise tant sur le plan intellectuel que politique. Nous avons beaucoup d’idées et valeurs à prôner, seul Dieu va nous aider à réussir dans cette mission”.

Dans le même ordre d’idées,

il poursuit, ” Nous avons été motivés par Dieu et la pauvreté de la province , mais aussi je suis motivé par mes ambitions politiques en tant qu’ individus” a t-il confié.

À noter qu’au cas ou il serait élu maire de la ville de Kikwit, Louis France Kuzekisa sera le plus jeune maire de l’histoire de la province de Kwilu ou Bandundu dans son ensemble , dans cet angle celui qu’on appelle affectueusement “Grand monument” dit compter sur les jeunes de sa province pour sa candidature,

” Nous avons mis en place une structure des jeunes qui s’appelle ” Jeunes Élites du Bandundu” qui aujourd’hui a plus de 600 jeunes avec qui nous sommes entrain de travailler pour extravertir les ambitions qui vont nous aider à apporter une nouvelle touche dans le développement du Bandundu. Et continuons à demander la conscience de tous les jeunes de notre province” a renchéri ce jeune ambitieux.

Pour rappel en 2006 et 2011 les élections municipales, urbaines et locales n’étaient pas organisées suite au manque de moyens selon ce qu’avait évoqué la Ceni, quoi donc reste une affaire à suivre pour cette fois-ci

Abraham Malembe

Partager