Lois Minaku-Sakata : le “NON” de Félix Tshisekedi

Lois Minaku-Sakata : le “NON” de Félix Tshisekedi

Dans son adresse à la nation faite à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance, le Chef de l’État Félix Tshisekedi, a fait part de son refus catégorique des propositions de lois faites par les députés Aubin Minaku et Gary Sakata.

“Je n’accepterai sous aucun prétexte des réformes dans ce secteur (Justice, ndlr)qui, par leur nature et contenu, viendraient porter atteinte à des principes fondamentaux régissant la justice tels que prévus dans notre Constitution.” A d’un ton ferme déclaré Félix Tshisekedi

Il motive sa position par l’idée qu’une réforme doit être dictée par le souci d’apporter plus d’efficacité

“(…)Voilà pourquoi j’estime que les réformes dans ce secteur doivent être dictées, non pas par le souci de s’assurer une protection d’une personne ou d’un groupe de personnes, mais plutôt par le souci d’apporter plus d’efficacité et d’efficience au fonctionnement de la justice.”

Le Magistrat suprême de la République a rappelé par ailleurs que la justice est pour un État de droit ce que le sang est pour le corps humain.

Christian Lotendo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils