Les bénéficiaires des bourses de l’agence AMCI déjà au Maroc pour les études

Les bénéficiaires des bourses de l’agence AMCI déjà au Maroc pour les études

Quelques diplômés d’État Congolais bénéficiaires des bourses de l’agence Marocaine des coopérations internationales sont arrivés depuis la semaine passée au Maroc à la cité internationale de Rabat. Ils sont accueillis par le secrétaire général a.i des étudiants congolais au Maroc et quelques anciens boursiers de plusieurs villes Marocaines.

Les modalités et conditions des bourses AMCI

Ces bourses sont accordées aux diplômés d’État, un an après le bac qui vont étudier gratuitement et loger dans des conditions luxueuses moyennant 75 $ par mois payable bimestriellement soit 150$ et des frais pour l’hébergement, la restauration, l’assurance ains que d’autres services à l’avantage de l’étudiant.

Le boursier est engagé, une fois les études achevées à regagner son pays et à se mettre à sa disposition, une pratique qui doit susciter l’intérêt de la nation congolaise en panne entre autre des ingénieurs capables de répondre aux besoins du pays qui recourt souvent aux sociétés d’ingénieries étrangères pour les grands travaux de construction et autres, en lieu et place de s’en procurer des services des nationaux pour valoir le savoir congolaise.

Au total 30 bénéficiaires sur 72 sont arrivés

L’Agence Marocaine de Coopération Internationale accorde les bourses à 70 diplômés plus 2 bonus, l’insuffisance des moyens de parents pour l’achat de billet pose problèmes et surtout le retard des autres qui ne sont toujours pas arrivés a en croire le secrétaire général a.i des étudiants congolais au Maroc, Mitsho MOMPONGA,

” Ils arrivent séquentiellement vu que ce sont les parents eux mêmes qui achètent le billet, ceux qui ont un peu de moyens l’achètent et arrivent un à un, ceux qui ne l’ont pas connaissent le retard , si le gouvernement congolais donnait le coup de pouce aux parents ça serait bien puisqu’ils vont embarquer ensemble arriver au délai pour commencer à la date de la rentrée académique prévue depuis le 09 septembre”.

” La semaine passée au fil des jours nous avons eu à la fin un lot de trentaine des boursiers , les autres ne sont pas encore là. Nous croyons recevoir jusqu’au samedi prochain un nombre costaud des arrivés” a t-il poursuivi.

Un boursier( 20 ans) arrivé depuis la semaine passée a échangé avec notre reporter,

“Ma bourse, je l’ai obtenue un an après mon bac, un jour avec mon père on suivait la grande édition du journal de soir sur la chaîne nationale, et à la fin l’annonce des bourses accordées par l’AMCI est faite. Nous étions concernés, par la suite on a fait des démarches jusqu’à obtenir le visa à l’ambassade de Maroc mais c’est le billet qui m’a fait venir en retard, parce qu’il fallait chercher l’argent pour acheter le billet alors que si notre gouvernement avait une part de responsabilité tout allait se faire plus vite que possible et nous serions tous arrivés au même moment et avant le début des cours.”

Au cours de cet entretien ce congolais de plus au Maroc exprime ses regrets du fait que l’ambassade de la RDC ne s’occupe pas d’eux et se dit satisfait tout de même de l’accueil lui a été réservé par les anciens boursiers,

” je suis tellement déçu même étant hors de notre sol l’État par notre ambassade ne s’occupe même pas de nous depuis notre arrivé ici donc nous ne recevons rien de la part de notre pays en terme du soutien moral, matériel ou financier” s’est-il indigné avant d’ajouter, ” Je suis ici pour accumuler de la connaissance afin de devenir entrepreneur et entreprendre dans mon propre pays.”

Avantage des bourses AMCI

Les bénéficiaires de ces bourses ont droit à la place pédagogique au Maroc: à l’école nationale des sciences appliquées, dans la filière:sciences appliquées, dans la ville d’Agadir et à la fin de la formation un diplôme à l’ingénierie d’État leur seront décernés.

La part du pays pour ces boursiers

Beaucoup des pays développés ou en voie de développement( Chine, Japon, Rwanda, Angola…) ont pris en compte la promotion des valeurs locales en misant des moyens sur les jeunes des différents secteurs en les envoyant dans d’autres pays développés pour avoir de la connaissance pouvant servir du développement et formation des autres jeunes parce que la jeunesse est une main d’oeuvre incontournable pour l’avancement d’un pays et l’avenir de demain dit-on. La République Démocratique du Congo en apportant les soutiens aux étudiants congolais de l’intérieur ou extérieur ( particulièrement boursiers AMCI) attire un développement durable que la nation a toujours peiné à avoir depuis longtemps. Au lieu de recourir à l’expertise étrangère en conséquence de gros versements de sommes importantes qui font accroître leur économie , l’État congolais peut proposer des marchés aux nationaux qui au préalable sont bien formés et aptes de réaliser avec l’amour de la patrie tous ces services cela fera en sorte que l’économie congolaise tourne. Et aussi faire de la place aux jeunes dans des postes clés des entreprises publiques comme dit Winston Churchill( ancien Premier ministre Royaume-Uni) nous citons: ” Le politicien devient un homme d’État quand il commence à penser à la prochaine génération plutôt qu’aux élections”.

À noter qu’il s’agit d’une bourse d’entretien, donc tous les frais liés à l’hébergement, au transport( aérien ou autre), ainsi que tous autres frais liés à la poursuite des études demeurent à la disposition de l’étudiant.

Abraham Malembe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils