KINSHASA-Transport : Les chauffeurs prévoient une marche de protestation dans la journée de lundi

KINSHASA-Transport : Les chauffeurs  prévoient une marche de protestation dans la journée de lundi

Les conducteurs de transports en commun ont prévu une marche de protestation lundi 16 mars contre les tracasseries routières qu’ils sont victimes au quotidien dans les rues, parking et arrêts de bus dans la ville province de Kinshasa par les agents de police.

Ils déplorent la manière dont les policiers communément appelés “UJANA”, Policiers des polices (PP) et agents de transports les traitent pendant la circulation.
Junior Kunga, chauffeur d’un Commuter a accordé une interview à chronikactu.net :

” La marche de demain n’est pas organisée par l’Association des Chauffeurs Congolais (ACCO), plutôt par nous mêmes les chauffeurs, puisque les tracasseries routières dépassent le niveau. Nous payons la quittance à 1000fc tous les jours, les UJANA ne font que trouer les pneus de nos véhicules sans raisons, nous arrêter, frapper. Avant de prendre les clients au rond point ngaba, on leur donne 1000fc. Nous ne comprenons pas le travail d’un policier des polices (PP), ils nous arrêtent sur les arrêts de bus. Nous souffrons tellement que, même l’envie de travailler n’est plus. Voilà pourquoi nous allons marcher demain lundi pour que le gouvernement trouve une solution” déplore t-il.

Selon ce chauffeur, la journée de lundi, aucun d’eux ne sortira le véhicule pour travailler, tous, seront présents dans des lieux de rencontre pour s’opposer aux tracasseries qu’ils subissent de la part des UJANA, qui selon lui ont une station sur avenue poids lourd, où sont détenus les receveurs et chauffeurs, avant la caution.

Le commissariat provincial de la police nationale/ville de Kinshasa avait accordé un moratoire de 30 jours à tous les propriétaires et conducteurs des automobiles avant le contrôle de l’aspect extérieur et esthétique des véhicules ( clignotants, phares, rétroviseurs, pare-brises, peinture jaune, plaques, immatriculation etc.)

Quant aux usagers des transports en commun de prendre des mesures par prudence à la journée de lundi avant de sortir, la circulation pourrait être compliquée déjà même pendant que ces transports en commun fonctionnent le transport est toujours difficile à Kinshasa.

Samuel Ndolo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils