En RDC,59 ans après l’indépendance,marche et démarche pour la démocratie

29 juin 2019 0 Par Chronikactu Médias

La démocratie qui se définit comme étant le pouvoir du peuple, par le peuple, et pour le peuple, reste un concept vécu différemment, par des groupes ou communautés humaines. Les pays aux anciennes démocraties et les grandes puissances du monde cherchent à s’imposer avec leurs visions et leurs orientations sur les pays en voix de développement et faibles, qui du reste ne comprennent pas de la même manière la démocratie.
En République Démocratique du Congo, le concept démocratie,est de fois réduit dans son acceptation à un certains nombres des éléments constitutifs. Cependant, il faut signaler que la démocratie est, et demeure une chaîne à plusieurs
Maillons que nous appelons “piliers” , sur base desquelles le concept se repose, nous avons choisi 15, que voici:

1. LA LOI DE LA MAJORITÉ ET LE DROIT DE MINORITÉ
Ce principe se répose sur l’élément populaire qui reste prédominant pour guider tout action de la communauté, néanmoins il doit tenir compte de la minorité qui s’opposent à la vision de la majorité. Cet état des choses crée toujours un conflit entre majorité et minorité, pour arriver à concilier le deux positions il est important d’observer les naturelles et la positivité de la décision à prendre.
2. LE MULTIPARTISME
Ce principe s’intéresse à l’exercice de plusieurs partis politiques. Chaque parti politique qui a l’ambition de conquérir et de conserver le pouvoir, doit l’avoir sur base des principes légaux et légitimes acceptés par tous.

3. LA LIBERTÉ D’EXPRESSION
Tout citoyen appartenant à une communauté a droit d’exprimer ses opinions, pensés, sans en être inquiété.

4. L’INDEPENDANCE DE LA MAGISTRATURE
La justice élève une nation, dit-on, ceux-ci veut dire que dans la communauté tout individu a le même droit et devoir devant les instances judiciaires (cours et tribunaux), sans discrimination des races, tributs, religions.

5. LA CORRELATION ENTRE LE POUVOIR LÉGISLATIF ET LA POPULATION
Le parlement est une émanation de la population,il est appelé à exercer le pouvoir du souverain primaire et de représenter celui-ci dans le cercle de prise des décisions, il est aussi appelé à amener les aspirations du peuple aux dirigeants.

6. LA CORRÉLATION ENTRE LE POUVOIR EXECUTIF ET LA POPULATION
Le pouvoir exécutif , chargé d’appliquer la vision des représentants du peuple est appelé dans tout action à amener le bonheur à ce dernier, agir pour l’intérêt communautaire l.

7. UNE PRESSE LIBRE ET INDÉPENDANTE
Les organes de presse et leurs animateurs sont appelés à exercer ce noble métier considéré d’ailleurs comme quatrième pouvoir en respectant l’éthique et déontologie de la profession et en toute liberté.
La vérité, l’information, la distraction saine reste le principe qui guideront l’exercice de ce métier.

8. LE RESPECT DE DROIT DE L’HOMME
Suivant la déclaration universelle de droit de l’Homme , la charte africaine de droit de l’Homme et des peuple et plusieurs conventions garantissent les droits fondamentaux que personne ne peut pietiner.

9. L’ETAT DE DROIT
Ce concept nous renvoie au respect strict des textes préalablement discutés et acceptés par tous. Ce qui nous ramène à dire qu’aucun citoyen ne peut se mettre au dessus des lois établis.

10. BONNE GOUVERNANCE
La notion de la bonne gouvernance demande aux dirigeants de savoir rendre compte sur le “res publica”. Ceux-ci veut dire simplement la traçabilité de toute les opérations, de production et gestion.

11. LA TOLÉRANCE
Les habitudes, comportements des tributs ou communautés qui forment la nation diffèrent d’un groupe à un autre selon les époques et les espaces. Pour ce faire les leaders et dirigeants sont invités à fournir les efforts pour amener tout le monde à la cohabitation harmonieuse et à la cohésion nationale.

12. LA REDEVABILITÉ
Ce concept prête parfois confusion à cause de la source du pouvoir. Quelqu’un qui a reçu une nomination par malice, par fraude, par achat de conscience ne sera redevable qu’à celui qui le lui a donné. Cependant celui par voix de méritocratie et démocratique accède à une fonction reste redevable vis-à-vis du souverain primaire en toutes circonstances. Qu’il s’agisse du pouvoir législatif, exécutif et judiciaire, tout le monde est invité à seplier à la volonté du peuple.

13. JUSTICE DISTRUBITIVE
Ici, nous devons dire que les dirigeants doivent faire en sorte que les richesses du pays soit réparties à tous les citoyens de manière égale,diminuer les inégalités entre dirigeant et dirigé, mettre en place des mécanismes pour créer une classe moyenne.

14. UNE CONSTITUTION
Comme pour un chrétien la bible et pour un musulman le coran Le citoyen du pays a pour texte fondamental, la constitution, qui doit guidé ses pas de tout les jours. Les lois et autres textes juridiques produits ou à produire doivent se référer à la constitution comme texte de base.

15. ÉLECTION LIBRE ET TRANSPARENTE
Est un mécanisme politique par lequel, le souverain primaire cède l’exercice de son pouvoir momentanément pour une durée déterminée à un représentant choisi librement.

En Rdc , 59 ans après l’indépendance sommes-nous capable de déclarer que nous sommes un pays démocratique ? Est-ce que la combinaison de tous ses piliers est faite?

DJECY BOPE DAVID

Partager