Désintox : le médecin légiste à la base de l’autopsie du juge Yanyi n’est pas mort

Désintox : le médecin légiste à la base de l’autopsie du juge Yanyi n’est pas mort

Depuis la matinée de ce lundi 01 juin, une fausse nouvelle prend de l’ascenseur sur les réseaux sociaux, annonçant la mort du médecin légiste ayant pratiqué l’autopsie sur la dépouille mortelle du juge Raphaël Yanyi.

Ce n’est autre qu’une information fausse, le militaire décédé s’appelle Andy Munyampara(indiqué sur la photo), il était le docteur général de brigade qui évoluait à l’administration des médecins militaires chargé des finances.

Contrairement à ces allégations, le médecin légiste à l’autopsie n’est pas général, par contre colonel médecin, commandant de l’hôpital militaire central (Camp Kokolo). Qui est bel et bien vivant.

Juste peu après l’annonce de l’origine (poison) de la mort du juge Yanyi le 31 mai, ce fake news sort de l’imagination d’un internaute en vu de désorienter l’opinion, et qui se repend petit à petit dans le chef de la population.

Abraham Malembe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils