Covid-19 face à la Culture : la mode congolaise en plein fouet de la crise

Covid-19 face à la Culture : la mode congolaise en plein fouet de la crise

La RDC a totalisé presque 4 mois depuis que les mesures barrières contre l’épidémie ont été édictées par le Chef de l’État en date du 18 mars causant la fermeture de plusieurs domaines économiques privés que publics.

C’est ce qui a causé un air de mécontentement chez certains opérateurs économiques particulièrement les stylistes et modélistes sans repère pour la liquidation de leurs produits.

Plusieurs ateliers, comptoirs, industries de textiles, Universités de mode sont fermés. Plus personne n’y accède. Cette pandémie touche le secteur de la mode en général que ce soit en RDC ou ailleurs.

Chronikactu.net a interviewé un spécialiste de la mode , David Gulu , fondateur de la marque Liputa Collection by David Gulu sur la question de savoir comment est-ce qu’ils en sortent durant cette période de confinement avec leurs créations.

Un témoignage de regret livré par David Gulu au micro de chronikactu.net:

«la mode est parmi les secteurs les plus touchés, déjà le gouvernement ne nous soutient pas, et ferme nos boutiques et activités pour rester sans rien faire. Nos économies pour nos projets ont été bougées conséquemment. Bref nous le vivons mal », a-t-il expliqué.

Un problème de confiance manifesté par le gouvernement en laissant derrière son dos la confection des masques made in Congo pour regarder ailleurs blesse profondément les professionnels de la mode en RDC surtout en cette période de covid-19.

«Pendant ce confinement nous ne vendons presque rien. Nous nous sommes lancés aux fabrications des masques car c’est ça qui crée la tendance actuelle. Mais malgré ça c’est toujours compliqué. Et le plus grave c’est de voir les gouvernement et certaines entreprises du pays commander les masques ailleurs au lieu de confier ces marchés au congolais.», a-t-il regretté.

Après cet acte de déconsidération de la part des autorités, Louison Mbeya, styliste congolais a mis en place un comité “Mibatela” regroupant les stylistes congolais dans le but de faire la descente pour distribuer des masques confectionnés à l’aide des pagnes ainsi que les désinfectants aux nécessiteux.

Par ailleurs, David Gulu lance un message d’interpellation pour cette pandémie de coronavirus à la population congolaise, «J’appelle à la population congolaise à rester positive, car après chaque chute on peut encore se reconstruire; protégeons nous et respectons de notre mieux les mesures que le gouvernement et l’organisation mondiale de la santé ont établis pour lutter contre cette pandémie
».

Gabriella Malengo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils