Coronavirus: Henri Mahangu cadre de l’Unc s’étonne sur les mesures prises pour contrer la propagation de cette épidémie

Coronavirus: Henri Mahangu cadre de l’Unc s’étonne sur les mesures prises pour contrer la propagation de cette épidémie

Réagissant suite à la pandémie du coronavirus qui frappe le monde entier dont 3 cas déjà enregistrés à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo,le cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) Henri Mahangu Monga Makambo interpelle le ministre de la santé(ETENI LONGONDO, ndlr) sur le fond des mesures prises par le gouvernement pour éviter la propagation de cette maladie sur toute l’étendue du territoire congolais.

Joint au téléphone par la rédaction de chronikactu.net depuis l’Europe où il séjourne, le cadres le plus influent de l’Unc,qui se classe parmi ceux qui expriment librement leurs opinions, Mahangu estime que la République démocratique du Congo donne “l’impression de ne pas être concernée par cette épidémie, car jusque là aucune décision sérieuse n’a été prise”.

“Je demande à mon frère Eteni Longondo, où en sommes-nous avec des mesures d’urgence à prendre pour stopper la propagation de cette épidémie “, s’est t-il étonné .

Poursuivant son speach Henri Mahangu « donne les orientations qu’il faut prendre comme dans d’autres pays touchés pour contraindre cette maladie: l’Italie, l’Allemagne, la Chine et la France sont d’ordre à distancier les habitants via des mesures-barrière et de confinement. En France, les Écoles, les salles de cinéma, les boites de nuit, les commerce non-essentiels,sont fermés, Ce soir le Président MACRON fera une autre déclaration, toujours dans le but de contraindre cette épidémie qui a fait plusieurs morts dans les pays européens ».

Il a par contre rappelé que la République démocratique du Congo est classée parmi les pays africains où il y a un grand nombre de ressortissants chinois d’où le COVID-19 tire son origine et qu’il est important de veiller à ce que cette épidémie ne se rajoute pas aux autres fléaux vécus par notre population.

“Notre pays la République démocratique du Congo est parmi les pays africains le plus ouvert au monde avec 9 voisins, nous craignons sérieusement pour nos familles “, s’inquiète Henri Mahangu.

Signalons que selon le ministère de la santé,la République démocratique du Congo enregistre déjà trois cas touchés par cette épidémie en attendant les résultats des quelques personnes qui ont été mises en quarantaine et d’autres qui circulent librement.

D’jessy M’boma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils