André Lufwa Mawidi, l’artiste qui a fabriqué le batteur de tam-tam de la FIKIN est mort

André Lufwa Mawidi, l’artiste qui a fabriqué le batteur de tam-tam de la FIKIN est mort

L’artiste plasticien est décédé ce lundi 13 janvier vers les après-midi à l’hôpital HJ à la première rue Limete de suite d’une longue maladie et aussi un coup reçu au niveau de sa hanche alors qu’il était tombé dans sa chambre, à en croire son petit fils contacté par notre rédaction.

” Grand père était tombé deux semaines passées dans sa chambre, c’est par là qu’il a eu de problèmes au niveau de sa hanche” temoigne Péguy Lufwa.

Contrairement à l’information qui circule sur la toile selon laquelle le regretté artiste était abandonné à son propre sort, il était bien admis dans cet hôpital des indiens sur ordre du chef de l’État Felix Tshisekedi a à la même occasion martelé son petit fils.

” Il a été emmené à l’hôpital sur ordre du président Félix Tshisekedi où il a fait plus de 5 jours avant de rendre l’âme cette après-midi”.

Décédé à l’âge de 95 ans, André Lufwa Mawidi est le premier professeur noir à avoir donné cours à l’Académie de beaux arts.

L’icône de l’art en plastique réclamait toujours jusqu’à ses dernières heures le droit d’auteur de son œuvre la plus reconnue, Batteur de tam-tam plantée à l’entrée de la foire internationale de Kinshasa(Fikin) qui attire jours et nuits des touristes à chaque édition foraine malgré son état délabré.

Pour rappel André Lufwa est né le 30 novembre 1925 dans la province de Bas-Congo( Kongo-central ) à Yanda, un village situé à 3 km de Nkamba, mort le 13 janvier 2020 à Kinshasa à l’âge de 95 ans, il a formé dans sa carrière de professeur plusieurs personnes dont le sculpteur le plus reconnu de la RDC le feu Liyolo .

Célestin zeula

Partager
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils