À Paris, Fally Ipupa gagne son pari

À Paris, Fally Ipupa gagne son pari

L’artiste musicien Congolais, Fally Ipupa vient de gagner son pari, celui de jouer à AccorHotel Arena, ex Bercy, à Paris ce 28 février 2020 devant plus de 20.000 spectateurs. Après près de 10 ans d’interdiction de production des artistes Congolais en Europe par une franche des opposants jadis hostiles à Joseph Kabila.

Les appels au boycott

Depuis l’annonce de ce méga concert, plusieurs “Combattants” à leur tête, Boketshu Wayambo ont appelé au boycott. Annonçant des manifestations le jour du concert pour empêcher sa tenue. Une requête a été introduite auprès du juge administratif de Paris demandant l’annulation carrément du spectacle, laquelle requête était rejetée. Malgré l’interdiction par la Police de toutes manifestations aux environs de l’ex Bercy la date de la production, quelques personnes se sont rassemblés vers la Gare de Lyon. Des émeutes ont éclaté, avec un dégât matériel important, des bâtisses incendiés, des scènes qui ont indigné plus d’un. La Police Parisienne dit avoir interpellé plus de 50 combattants.

Élan de solidarité autour de l’artiste

De son côté, Fally Ipupa a reçu le soutien de plusieurs personnes notamment les grands noms de la musique Congolaise et Mondiale, des journalistes, politiciens et surtout de la population Congolaise et d’autres pays Africains. Plusieurs campagnes et pétitions lancées sur les réseaux sociaux pour soutenir l’artiste. Des grands médias internationaux comme RFI, France 24, TraceTv ont aussi accompagné l’événement.

Débuté en début de soirée, la première partie était assuré par Gaz Mawete et Robinho Mundibu venus de Kinshasa. La danseuse Jenny Bsg et son groupe était aussi de la partie. Fally Ipupa l’Aigle, comme on l’appelle actuellement a survolé une salle ferrique, pleine à craquer, présente un spectacle de haute facture digne d’un King.

Un vrai pari réussi pour l’artise, quand on ose croire que ce concert signe le grand retour de la musique Congolais en sol Européen.

EM

Partager
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils