RDC: les Femmes des médias s’engagent à protèger leur secteur et leur population

RDC: les Femmes des médias s’engagent à protèger leur secteur et leur population


L’Association Congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (Acofepe ) a organisé ce lundi 6 juillet une conférence de presse portant sur le lancement d’une campagne de sensibilisation sur le rappel des gestes barrières en milieu professionnel au siège de l’acofepe. Cette campagne aura lieu ce mardi 7 juillet au vendredi 14 août 2020 en faisant des descentes dans chaque rédactions.

Cette initiative est prise suite à un constat fait par l’Acofepe juste après le déconfinement de la commune de la Gombe.D’où certaines personnes confondent le déconfinement comme un point barre pour la pandémie du covid-19 alors qu’après quelques semaines la commune a regagné sa première place des communes les plus touchées.

À cette occasion, la Présidente de l’Acofepe , Grâce Ngikye en profite pour lancer un message de rappel à toutes les femmes des médias congolais à marteler sur les gestes barrières contre le covid-19 dans leurs papiers.

«Nous avons intérêt à rappeler à la population congolaise que la maladie existe; protégez-vous ; appliquez les gestes barrières soyons les porte-parole des personnes sans voix, celles qui ne comprennent exactement ce que peut causer cette maladie .»

Un message d’interpellation adressé à toutes les femmes journalistes congolaises ainsi qu’à la population congolaise en général à insister sur leurs lieux de travail , les respects des gestes barrières édictées par les autorités sanitaires surtout au niveau professionnel tant que la contagion persiste au monde.

C’est avec un slogan intéressant «J’observe toujours les gestes barrières, je me protège, je protège mes proches» que l’Acofepe débute la campagne déjà ce mardi 7 juillet sur la descente dans les rédactions. Elle a ciblé 25 médias notamment ceux de la presse écrite et en ligne. C’est au siège de l’Agence Congolaise de Presse (ACP), le quotidien Avenir et dépêche.cd que l’association fera sa première descente afin distribuer des masques, des solutions hydro-alcoolique aux journalistes.

Une campagne lancée sur l’appui d’internews avec le financement de Paul G. Allen family Fondation.

Signalons que la vision de cette campagne ne se limitera pas seulement dans la ville de kinshasa car ce projet va s’étendre jusqu’en provinces.

Il sied de rappeler que l’Acofepe est une association sans but lucratif regroupant les femmes de la presse écrite et de la presse en ligne dont le but est d’améliorer sa place et son rôle au sein de leurs rédactions respectives.

Gabriella Malengo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils